La quasi totalité des photographies illustrant ce site ont été faites par Carole Kuersteiner, photographe à Domdidier, Suisse.

TERRA HOMEOPATHICA

Rhinite allergique / Rhume des foins

07/06/2022

 

Les symptômes habituels de la rhinite allergique ou rhume des foins comprennent :

- Ecoulements de nez.

- Larmoiements, yeux rouges.

- Eternuements.

- Démangeaisons des yeux, du nez, de la bouche ou de la gorge.

- Parfois de la toux.

 

Les remèdes les plus fréquents sont ceux ci-dessous. Je n'ai pas mis tous les symptomes du rhume des foins à chaque fois, seulement le symptôme le plus original, marquant ou intense pour chaque remède.

 

Allium cepa

• Ecoulement abondant, aqueux, EXCORIANT LES NARINES ET LA LEVRE SUPERIEURE.

• Accompagné d'un larmoiement abondant non excoriant.

• DEMANGEAISONS DANS LA GORGE.

 

Agaricus muscarius

• OREILLES ROUGES, BRULANTES ET PRURIGINEUSES, comme si elles avaient été gelées.

• Eternuements à la lumière du soleil.

 

Ambrosia artemisifolia

• DEMANGEAISONS INTOLERABLES DES PAUPIERES (comme Euphr).

• Nez rouge et gonflé avec coryza aqueux.

• Saignements de nez à force d’éternuer.

 

Arum triphyllum

• FISSURES DES LEVRES ET DES NARINES.

• Enrouement.

 

Arundo donax

• Rhume des foins avec démangeaisons du palais, des narines et des conduits auditifs (comme Allium cepa).

 

Arundo mauritanica

• Rhume des foins qui commence par des brûlures et des démangeaisons du palais dur, au sommet de la bouche et dans les coins des yeux.

• Eternuements accompagnés d'élancements piquants dans le bas du dos et la région pelvienne.

 

Euphrasia

• Tendance constante à cligner des yeux. Très sensible à la lumière.

• CORYZA ABONDANT, aqueux, NON IRRITANT, < le matin avec LARMOIEMENT IRRITANT (Symptômes opposés à ceux d'Allium cepa), avec beaucoup de toux.

• Ne tousse que la journée. Tout va mieux allongé, la nuit.

 

Naphtalinum

• Presque spécifique comme préventif et curatif du rhume des foins selon Rai Bahadur Bishambar Das, « Select your remedy ». 

• ECOULEMENT EXCORIANT DES YEUX ET DU NEZ.

 

Sabadilla

• ETERNUEMENTS PAR PAROXYSMES SPASMODIQUES pendant le rhume des foins.

• Démangeaisons du palais.

 

Squilla

• Coryza avec écoulement irritant et éternuements, < la nuit.

• TOUX avec MICTION INVOLONTAIRE (comme Causticum et Pulsatilla).

• La toux se termine par un éternuement.

 

Sulphur

• Symptômes de rhume des foins avec sensation générale de chaleur (en particulier dans les pieds ou le sommet de la tête), des lèvres très rouges, une grande soif, une énergie qui diminue vers 14 heures et un désir d'air frais.

 

Wyethia

• Muqueuses ORL très sèches, obligeant la personne à avaler constamment de la salive pour soulager la sécheresse, bien que le fait d'avaler n'apporte aucun soulagement.