La quasi totalité des photographies illustrant ce site ont été faites par Carole Kuersteiner, photographe à Domdidier, Suisse.

TERRA HOMEOPATHICA

AVERTISSEMENT

Les données présentées dans ce site le sont uniquement à titre d'information et ne se substituent en aucun cas à un avis médical.

En cas de problèmes médicaux, il est recommandé de prendre contact avec votre médecin.

AVERTISSEMENT

Les données présentées dans ce site le sont uniquement à titre d'information et ne se substituent en aucun cas à un avis médical.

En cas de problèmes médicaux, il est recommandé de prendre contact avec votre médecin.

Trousse élargie pour la maison
                  

 

Quand je pars en voyage, je ne peux pas m’empêcher de prendre une trousse avec 120 remèdes, dans de tout petits flacons. Il m'est difficile de faire moins. Je vous livre la liste de ces remèdes. Les indications que j'écris sont purement informatives, car en tant qu'homéopathe uniciste, je ne soigne jamais une maladie avec un remède homéopathique, mais une personne, sauf en cas de traumatisme ou certains remèdes sont assez spécifiques.

Les homéopathes pluralistes et complexistes, sont plus aptes à donner des traitements centrés sur la maladie, mais ce n'est pas l'objet de ce site.

 

• ACONITUM NAPELLUS

Suite d’exposition à un vent froid et sec. Ophtalmie des neiges. Fièvre élevée, sans sueurs, avec grande soif.

• AETHUSA. (Celui-là je vais le remplacer par un autre)

• AGARICUS.

Remède n°1 des engelures. Un autre bon remède pourrait être Secale cornutum).

• AILANTHUS GLANDULOSA.

Amygdalite avec fièvre, nombreuses adénopathies, et altération de l’état général. Mononucléose infectieuse.

• ALLIUM CEPA.

Rhume avec écoulement nasale irritant, et larmoiement non génant (inverse d’Euphrasia).

• AMBROSIA.

Rhume des foins, avec prurit intolérable des yeux.

• AMMONIACUM GUMMI.

Encombrements bronchiques avec anoxie (= Ant-t, Senega, Am-gum, +/- Carb-v).

• ANTIMONIUM CRUDUM.

#1 Impétigo.

• ANTIMONIUM TARTARICUM.

Encombrements bronchiques avec anoxie (= Ant-t, Senega, Am-gum, +/- Carb-v). Remède majeur de varicelle et de coqueluche.

• APIS MELLIFICA.

Piqures d’hyménoptère avec gonflement. Brulures de méduses.

• ARGENTUM NITRICUM.

Trac. Premier remède des coliques du nourrissons. Conjonctivite purulente. Premier remède de la peur de l’avion (Aconit en second).

• ARNICA MONTANA.

Traumatismes fermés.

• ARSENICUM ALBUM.

Intoxication alimentaire. Grippe +++. Début de rhume avec écoulement clair et aqueux.

• ARUM TRIPHYLLUM.

Laryngite, avec fissures des narines et voix bitonale.

• BADIAGA.

Toux.

• BAPTISIA TINCTORIA.

Grippe. Amygdalite indolore mais avec altération de l’état général.

• BALLADONNA.

#1 Insolation. Fièvre élevée. Latéralité droite. Otite.

• BELLIS PERENNIS.

Hématomes. Spécifique du tennis elbow et des traumatismes du sein. Après accouchement, redonne à l’utérus son tonus.

• BERBERIS VULGARIS.

#1 Colique néphrétique gauche.

• BOTHROPS LANCEOLATUS.

Remède d’urgence d’AVC avec Opium.

• BRYONIA.

Inflammation des séreuses. Pneumonie. Coup du lapin. Céphalées.

• CALCAREA CARB.

Dentition.

• CALCAREA PHOS.

Douleurs de croissance.

• CALENDULA.

Saingement provenant de blessure ouverte (ne pas utiliser Arnica en cas de blessure ouverte). Chirurgie en prévention des saignements et infections. Dermabrasions.

• CAMPHORA 6c.

Antidoter les mauvais effets d’un remède.

• CANABIS SATIVA.

Cystite.

• CANTHARIS.

Cystite.

• CAPSICUM ANNUUM.

Nostalgie. Douleur de gorge aigue.

• CARBO VEGETABILIS.

Mal des montagnes. Pour arreter saignement post avortement.

• CARBOLICUM ACIDUM.

Suite de piqure d’abeille. Œdème rapide suite à piqure d’hyménoptère.

• CAULOPHYLLUM.

Problèmes de col utérin pendant l’accouchement. Douleurs rhumatismales des petites articulations.

• CAUSTICUM.

Paralysie faciale. Raideur du cou.

• CHAMOMILLA.

Problèmes suite d’abus de café. Dentition des bébés, voulant être portés constamment.

• CHINA.

Epuisement suite de perte de liquides vitaux (hémorragie, sueurs, accouchement, diarrhée…). Diarrhée indolore.

• CICUTA VIROSA.

Suite de traumatisme avec colonne vertébrale vrillée (après avoir roulé en tombant d’une voiture…).

• CIMICIFUGA.

Problèmes de contractions utérines pendant l’accouchement.

• COCA.

Mal des montagnes. Insomnie.

• COCCULUS.

#1 Mal des transports. #1 Jetlag. Suite de veille prolongée.

• COCCUS CACTI.

Toux.

• COFFEA CRUDA.

Suite de joie trop grande. Insomnie.

• COLCHICUM.

Nausée matinale des femmes enceintes. Crises de goutte du gros orteil (avec Ledum et Urtica urens). Utiliser Caulophyllum en cas de crise sur un autre orteil.

• COLOCYNTHIS.

Crampes intestinales > plié en deux.

• CORALLIUM RUBRUM.

Toux.

• CROTALUS HORRIDUS.

Hémorragie par tous les orifices. En général de sang noir.

• CROTON TIGLIUM.

Diarrhée.

• CUPRUM METALLICUM.

Diarrhée. Crampes. Toux constantes > seulement en buvant de l’eau froide.

• DIOSCOREA VILLOSA.

Douleurs abdominales > en s’étirant.

• DROSERA ROTUNDIFOLIA.

Toux.

• DULCAMARA.

Suite de froid humide et penetrant.

• ERYNGIUM AQUATICUM.

Cystites.

• EUPATORIUM PERFOLIATUM.

Grippe avec douleurs comme si les os étaient cassés.

• EUPHRASIA OFF.

Rhume avec écoulement nasale non excoriant, et larmoiement excoriant (inverse d’Allium cepa).

• FERRUM PHOS.

Epistaxis. Premier stade des refroidissement quand aucun symptome typique.

• GELSEMIUM.

Grippe. Suite de mauvaise nouvelle. #1 Peur du dentiste.

• GLONOINUM.

Insolation.

• GNAPHALIUM POLYCEPHALUM.

Sciatique.

• GRAPHITES.

Otite. Crevasses cutanées.

• HAMAMELIS VIRG.

Hémorroides. Insuffisance veineuse.

• HELLEBORUS NIGER.

Méningite.

• HEPAR SULFURIS.

Sinusite. Maux de gorge de latéralité gauche.

• HYDRASTIS.

Sinusite.

• HYPERICUM.

Traumatisme des extrémités et endroits très innervés. Coccyx.

• IGNATIA.

Suite de deuil.

• IPECA.

Vomissements.

• KALIUM BICH.

Sinusite.

• KALIUM CARB.

Lombo-sciatalgie. Pneumonie.

• KALIUM IOD.

Sciatique.

• KALIUM PHOS.

Epuisement nerveux des étudiants.

• LACHESIS.

Amygdalite.

• LEDUM PALUSTRE.

Hémorragie sous-conjonctivale. Crise de goutte du gros orteil. Entorse. Contusion bleu-violet-noire. Plaie ponctiforme. #1 pour l’œil au beurre noir sans fracture (fracture => Symphytum).

• LYCOPODIUM.

Amygdalite.

• MAGNESIA PHOS.

Douleurs intestinales paroxystique, spasmodiques.

• MEDORRHINUM.

Erythème fessier du nourrisson.

• MERCURIUS CORR.

Amygdalite. Sinusite.

• MERCURIUS CYAN.

Amygdalite. Sinusite.

• MERCURIUS SOL.

Amygdalite. Oreillons (mais Jaborandi est le #1).

• MEZEREUM.

Douleur post-zosteriennes. Sinusites. Impetigo.

• MILLEFOLIUM.

Metrorragie. Suite de traumatisme avec chute d’une hauteur.

• MYRISTICA SEBIFERA.

Abcès. (Substituable dans la trousse par Siegesbeckia).

• NATRUM MUR.

Remède aigu d’herpès.

• NATRUM SULPH.

Suite de traumatisme cranien. Appendicite aigue.

• NITRICUM ACIDUM.

Fissure anale.

• NUX VOMICA.

Suite d’excès de table.

• OPIUM.

Suite de traumatisme psychologique. Syndrome de choc post traumatique.

• PAEONIA.

Fissure anale.

• PETROLEUM.

Toux. Mal de mer +++. Diarrhée suite de choucroute ou de chou. Remède aigu d’herpès.

• PHOSPHORUS.

Laryngite. Epistaxis. Diarrhée.

• PHYTOLACCA.

Abcès du sein pendant allaitement.

• PLUMBUM METALLICUM.

Sciatique.

• PODOPHYLLUM.

Diarrhée (borborygmes audibles à distance).

• PULSATILLA.

Sinusite.

• RANUNCULUS BULBOSUS.

Zona.

• RHUS TOX.

Suite de refroidissement après avoir transpiré. Remède aigu d’herpès.

• RICINUS COMMUNIS 6c.

Favoriser la montée de lait (30c pour arréter l’allaitement).

• RUMEX CRISPUS.

Trachéite. Toux (< en se découvrant, ou en se déshabillant. Prurit creux sus-sternal. < respiration profonde. < air froid. > en respirant à travers la couverture).

• RUTA GRAVEOLENS.

#1 pour les blessures du tendon d’achille. Grand remède de tennis elbow. Fatigue occulaire due à l’ordinateur.

• SALYCILICUM ACIDUM.

Rhynopharyngite non spécifique.

• SAMBUCUS NIGRA.

Couqueluche.

• SANGUINARIA.

Toux se finissant par une éructation. Céphalée droite commencant à l’occiput et se terminant audessus de l’oeil droit. Epaule gelée droite.

• SARSAPARILLA.

#1 Cystite.

• SENEGA.

Encombrement bronchique épuisant. Fatigue occulaire.

• SEPIA.

#1 Leucorrhées. Restaure l’énergie des femmes épuisées par les grossesses et avortements.

• SILICEA 6C.

Faire sortir un corps étranger.

• SILICEA 12C.

Sinusite. Suite de vaccination. Problèmes d’ongles.

• SPIGELIA.

Céphalées gauches, allant du cou jusqu’au front. Nevralgie du trijumeau.

• SPONGIA TOSTA.

Laryngite.

• STAPHYSAGRIA.

Suite d’indignation. #1 pour les bouffées de chaleur de la ménopause.

• STICTA PULMONARIA.

Toux.

• SULPHUR.

Bouffées de chaleur de la ménopause. Eruptions cutanée prurigineuses.

• SYMPHYTUM.

Accelère la consolidation des fractures. Fractures orbitaires (si trauma orbitaire sans fracture utiliser Ledum).

• TABACUM.

#1 Mal de mer. Mal des transports.

• TARENTULA CUBENSIS.

Abcès. Furoncles. (Substituable dans la trousse par Anthracinum ou Pyrogenium).

• TELLURIUM.

Sciatique.

• THUYA.

Suite de vaccination.

• TUBERCULINUM BOVINUM.

Hyperthermie maligne infectieuse, que rien n’arrive à faire baisser.

• URTICA URENS.

Brulures du premier degré. Brulures de méduses.

• VERATRUM ALBUM.

Grand remède de diarrhée estivale avec vomissements et sueurs froides.

• VIBURNUM OPULUS.

Menace d’accouchement prématuré.

• VIPERA BERUS.

Phlébite. Hémorroide douloureuse.

• ZINCUM METALLICUM.

Syndrome des jambes sans repos.

 

Traitement des maladies aigues :

En général : 1 dose (3 granules) toutes les 1 à 2 heures, jusqu’à ce que les symptomes s’améliorent, puis ne reprenez le remède que si et quand les symptomes réapparaissent. En l’absence d’amélioration au bout de 3 ou 4 prises, le remède est probablement mal choisi, arrêtez les prises et changez de remède.

 

Traitement des traumatismes et accidents :

En général : 1 dose (3 granules) matin et soir pendant 3 jours.

 

Livres de traitement des aigus en homéopathie uniciste :

- Bernard Long, "Vivre avec l'homéopathie".

- Alan V. Schmukler, "L'homéopathie de A à Z".